Aux portes de la Russie, une province chinoise en « état d’urgence » Covid

Par

La province chinoise du Heilongjiang, qui partage une longue frontière avec la Russie, a ordonné mercredi à ses 37,5 millions d’habitants de rester sur place, après la découverte d’une poignée de cas de contamination par le nouveau coronavirus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La province chinoise du Heilongjiang, qui partage une longue frontière avec la Russie, a ordonné mercredi à ses 37,5 millions d’habitants de rester sur place, après la découverte d’une poignée de cas de contamination par le nouveau coronavirus.