Couche-Tard propose 16 milliards d’euros pour le capital de Carrefour

Par

Le canadien Couche-Tard a « récemment soumis à Carrefour une lettre d’intention non-engageante en vue d’un rapprochement amical », sur la base d’un prix de 20 euros par action qui valoriserait le distributeur français à plus de 16 milliards d’euros hors dette, selon un communiqué mercredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le canadien Couche-Tard a « récemment soumis à Carrefour une lettre d’intention non-engageante en vue d’un rapprochement amical », sur la base d’un prix de 20 euros par action qui valoriserait le distributeur français à plus de 16 milliards d’euros hors dette, selon un communiqué mercredi.