Une mise en accusation de Trump si proche de la fin de son mandat serait « une erreur » (chef républicain)

Par

Une mise en accusation de Donald Trump une semaine avant la fin de son mandat serait « une erreur », a assuré mercredi le chef des républicains à la Chambre des représentants, Kevin McCarthy.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une mise en accusation de Donald Trump une semaine avant la fin de son mandat serait « une erreur », a assuré mercredi le chef des républicains à la Chambre des représentants, Kevin McCarthy.