Demande d’asile: la France est devenue «l’ombre d’elle-même»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France est devenue « l’ombre du pays des droits de l’homme » alors même qu’elle n’est pas submergée par les demandes de protection : tel est le bilan dressé par une vingtaine associations, regroupées au sein de la Coordination française pour le droit d’asile (CFDA). Dans leur rapport annuel (le lire dans son intégralité), rendu public ce mercredi 13 février, elles font le constat d’un dispositif « à bout de souffle » et appellent d’urgence une réforme de « fond en comble ».