La Guinée équatoriale accuse les ambassadeurs français, espagnol et américain d’« ingérence »

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Guinée Equatoriale a accusé les ambassadeurs des Etats-Unis, de France et d’Espagne d’« ingérence », dans un communiqué transmis jeudi, le procureur général assurant qu’ils ont « empêché » le travail d’enquêteurs venus arrêter un suspect dans une tentative de putsch en 2017.