Le nombre de réfugiés camerounais anglophones a augmenté avant les législatives

Par

Les combats entre indépendantistes et armée dans les régions anglophones du Cameroun, exacerbés par les élections législatives et municipales qui ont eu lieu dimanche, ont poussé 8.000 Camerounais à fuir vers le Nigeria en deux semaines, a affirmé jeudi le Haut-Commissariat aux Réfugiés de l’ONU (HCR).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les combats entre indépendantistes et armée dans les régions anglophones du Cameroun, exacerbés par les élections législatives et municipales qui ont eu lieu dimanche, ont poussé 8.000 Camerounais à fuir vers le Nigeria en deux semaines, a affirmé jeudi le Haut-Commissariat aux Réfugiés de l’ONU (HCR).