RDC: dix morts dans des violences à Goma, manifestations interdites (officiel)

Par

Dix personnes ont été tuées dans des violences lundi et mardi à Goma dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), où les autorités ont interdit toute manifestation après des mouvements de colère d’habitants dénonçant les massacres de civils et l’inaction supposée des Nations unies.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dix personnes ont été tuées dans des violences lundi et mardi à Goma dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), où les autorités ont interdit toute manifestation après des mouvements de colère d’habitants dénonçant les massacres de civils et l’inaction supposée des Nations unies.