Kenya : le processus de révision constitutionnelle lancé par le président jugé illégal

Par

La Haute Cour du Kenya a jugé illégal jeudi le processus de révision de la Constitution initié par le président Uhuru Kenyatta et source de vives tensions dans la classe politique kényane ces derniers mois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Haute Cour du Kenya a jugé illégal jeudi le processus de révision de la Constitution initié par le président Uhuru Kenyatta et source de vives tensions dans la classe politique kényane ces derniers mois.