Scandale éthique: Justin Trudeau blanchi par un rapport officiel

Par

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau n’a pas enfreint la loi sur les conflits d’intérêts lors de l’attribution d’un important contrat à une association qui a rémunéré des membres de sa famille, a conclu jeudi un rapport du Commissaire à l’éthique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau n’a pas enfreint la loi sur les conflits d’intérêts lors de l’attribution d’un important contrat à une association qui a rémunéré des membres de sa famille, a conclu jeudi un rapport du Commissaire à l’éthique.