Virus: l’Afrique du Sud retire deux millions de vaccins Johnson & Johnson

Par

L’Afrique du Sud, à la traîne dans la vaccination et qui vient d’entrer dans une troisième vague de pandémie de Covid-19, a annoncé dimanche retirer deux millions de vaccins Johnson & Johnson (J&J), en raison d’« un problème de non conformité » lors de sa fabrication aux Etats-Unis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Afrique du Sud, à la traîne dans la vaccination et qui vient d’entrer dans une troisième vague de pandémie de Covid-19, a annoncé dimanche retirer deux millions de vaccins Johnson & Johnson (J&J), en raison d’« un problème de non conformité » lors de sa fabrication aux Etats-Unis.