Israël: la justice rejette l’appel à révoquer la licence d’un logiciel d’espionnage

Par

La justice israélienne a rejeté la demande d’Amnesty International de faire révoquer la licence d’exportation d’un logiciel d’espionnage de la firme NSO, qui a été utilisé selon l’ONG au Maroc pour espionner un journaliste, dans une décision rendue publique lundi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La justice israélienne a rejeté la demande d’Amnesty International de faire révoquer la licence d’exportation d’un logiciel d’espionnage de la firme NSO, qui a été utilisé selon l’ONG au Maroc pour espionner un journaliste, dans une décision rendue publique lundi.