Réinsertion des anciens miliciens en RDC : appel à ne pas « récompenser » des meurtriers

Par

Le représentant de l’Union européenne a appelé à ne pas « récompenser les auteurs de crimes de sang », en réinsérant dans l’armée des anciens rebelles et miliciens en République démocratique du Congo, déchirée par des violences meurtrières depuis près de 30 ans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le représentant de l’Union européenne a appelé à ne pas « récompenser les auteurs de crimes de sang », en réinsérant dans l’armée des anciens rebelles et miliciens en République démocratique du Congo, déchirée par des violences meurtrières depuis près de 30 ans.