Le chef de l’ONU juge « très important » de discuter avec les talibans

Par

Le secrétaire général de l’ONU a jugé lundi « très important » que les Nations unies discutent avec les talibans afin notamment de faciliter la distribution d’aide humanitaire en Afghanistan, une aide qui doit servir de « levier » pour les droits humains.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le secrétaire général de l’ONU a jugé lundi « très important » que les Nations unies discutent avec les talibans afin notamment de faciliter la distribution d’aide humanitaire en Afghanistan, une aide qui doit servir de « levier » pour les droits humains.