Varsovie contre « le chantage » de Bruxelles, menace d’un véto au budget UE

Par

La Pologne s’oppose fermement au « chantage » de Bruxelles et pourrait mettre son véto au budget et au plan de relance européens, refusant tout lien entre le versement des fonds et le respect de l’Etat de droit, a déclaré mardi le vice-Premier ministre conservateur Jaroslaw Kaczynski.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Pologne s’oppose fermement au « chantage » de Bruxelles et pourrait mettre son véto au budget et au plan de relance européens, refusant tout lien entre le versement des fonds et le respect de l’Etat de droit, a déclaré mardi le vice-Premier ministre conservateur Jaroslaw Kaczynski.