A Washington, les réservistes seront « disponibles » après les élections en cas de troubles

Par

Les réservistes de la garde nationale de Washington seront « disponibles » en cas de troubles après les élections du 3 novembre, a déclaré mardi le secrétaire à l’armée de terre américaine, Ryan McCarthy, alors que le président Donald Trump est une fois de plus accusé de politiser l’armée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les réservistes de la garde nationale de Washington seront « disponibles » en cas de troubles après les élections du 3 novembre, a déclaré mardi le secrétaire à l’armée de terre américaine, Ryan McCarthy, alors que le président Donald Trump est une fois de plus accusé de politiser l’armée.