Boeing abattu en Iran: Trudeau met en cause Washington dans l’escalade de la tension

Par

Les 176 personnes tuées à bord du Boeing ukrainien abattu par erreur par l’Iran mercredi seraient toujours en vie sans la récente escalade des tensions dans la région à laquelle Washington a contribué, a déclaré lundi le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les 176 personnes tuées à bord du Boeing ukrainien abattu par erreur par l’Iran mercredi seraient toujours en vie sans la récente escalade des tensions dans la région à laquelle Washington a contribué, a déclaré lundi le Premier ministre canadien Justin Trudeau.