Le suspect de l’attentat de la rue Copernic poursuit le Canada en justice

Par

Un intellectuel Libano-Canadien, unique suspect de l’attentat de la rue de Copernic à Paris en 1980, a poursuivi lundi le gouvernement canadien en justice pour l’avoir extradé en France, où il avait finalement bénéficié d’un non-lieu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un intellectuel Libano-Canadien, unique suspect de l’attentat de la rue de Copernic à Paris en 1980, a poursuivi lundi le gouvernement canadien en justice pour l’avoir extradé en France, où il avait finalement bénéficié d’un non-lieu.