« Affaire du siècle »: le rapporteur public reconnait une « carence de l’Etat »

Par

La rapporteure publique a reconnu jeudi lors de l’audience de l’« Affaire du siècle » devant le tribunal administratif de Paris une « carence de l’Etat » en matière de respect de ses objectifs de lutte contre le changement climatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La rapporteure publique a reconnu jeudi lors de l’audience de l’« Affaire du siècle » devant le tribunal administratif de Paris une « carence de l’Etat » en matière de respect de ses objectifs de lutte contre le changement climatique.