Algérie: 2 ans ferme requis contre des jeunes militants du Hirak

Par

Un procureur algérois a requis jeudi deux ans de prison contre trois jeunes militants, dont le « poète du Hirak », le mouvement de contestation antirégime, jugés notamment pour atteinte à l’unité nationale, selon une association de défense de détenus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un procureur algérois a requis jeudi deux ans de prison contre trois jeunes militants, dont le « poète du Hirak », le mouvement de contestation antirégime, jugés notamment pour atteinte à l’unité nationale, selon une association de défense de détenus.