Bannir Trump de Twitter crée un précédent « dangereux » (patron)

Par

Le fondateur et patron de Twitter Jack Dorsey considère que la décision de bannir Donald Trump de la plateforme était « la bonne » mais constitue néanmoins un « échec » et « établit un précédent » qui lui semble « dangereux » vis-à-vis du pouvoir détenu par les grandes entreprises.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le fondateur et patron de Twitter Jack Dorsey considère que la décision de bannir Donald Trump de la plateforme était « la bonne » mais constitue néanmoins un « échec » et « établit un précédent » qui lui semble « dangereux » vis-à-vis du pouvoir détenu par les grandes entreprises.