Belgique : le gouvernement condamne les violences après la mort d’un jeune pendant un contrôle de police

Par

La ministre belge de l’Intérieur Annelies Verlinden a condamné jeudi les violences survenues la veille à Bruxelles après une manifestation en hommage à un jeune d’origine guinéenne mort d’une crise cardiaque après un contrôle de police.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La ministre belge de l’Intérieur Annelies Verlinden a condamné jeudi les violences survenues la veille à Bruxelles après une manifestation en hommage à un jeune d’origine guinéenne mort d’une crise cardiaque après un contrôle de police.