France: le boulanger de Besançon va pouvoir garder son apprenti guinéen

Par

Le boulanger de Besançon, dans l’est de la France qui était en grève de la faim depuis une semaine pour protester contre l’expulsion de son apprenti guinéen va pouvoir continuer de l’employer car le jeune Africain a obtenu des papiers pour rester en France, a annoncé l’artisan à l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le boulanger de Besançon, dans l’est de la France qui était en grève de la faim depuis une semaine pour protester contre l’expulsion de son apprenti guinéen va pouvoir continuer de l’employer car le jeune Africain a obtenu des papiers pour rester en France, a annoncé l’artisan à l’AFP.