« Football et Luanda Leaks »: le hacker Rui Pinto « doit être protégé », selon ses avocats

Par

Le hacker portugais Rui Pinto à l’origine des « Football Leaks » et des récents « Luanda Leaks », et qui prétend avoir amassé beaucoup d’autres documents, devrait être soutenu et non poursuivi par les autorités portugaises, ont estimé vendredi ses avocats.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le hacker portugais Rui Pinto à l’origine des « Football Leaks » et des récents « Luanda Leaks », et qui prétend avoir amassé beaucoup d’autres documents, devrait être soutenu et non poursuivi par les autorités portugaises, ont estimé vendredi ses avocats.