« Hagard », le meurtrier présumé des Cévennes s’est rendu en s’excusant

Par

« Excusez-moi, je me rends »: l’auteur présumé d’un double meurtre dans les Cévennes qui se terrait dans la forêt depuis plus de trois jours était « extrêmement affaibli et hagard » quand il s’est rendu vendredi, a indiqué la gendarmerie lors d’une conférence de presse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Excusez-moi, je me rends »: l’auteur présumé d’un double meurtre dans les Cévennes qui se terrait dans la forêt depuis plus de trois jours était « extrêmement affaibli et hagard » quand il s’est rendu vendredi, a indiqué la gendarmerie lors d’une conférence de presse.