Surveillance d’élus: le ministre américain de la Justice promet d’« agir vite »

Par

Le ministre américain de la Justice Merrick Garland a menacé lundi de réprimer toute instrumentalisation de la justice à des fins politiques, après la révélation que des élus démocrates ont été visés par des enquêtes à leur insu sous Donald Trump.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre américain de la Justice Merrick Garland a menacé lundi de réprimer toute instrumentalisation de la justice à des fins politiques, après la révélation que des élus démocrates ont été visés par des enquêtes à leur insu sous Donald Trump.