Ethiopie: un risque de conflit avec l’État fédéral pèse sur les élections au Tigré

Par

L’État régional du Tigré, dans le nord de l’Éthiopie, devrait suspendre son projet d’organiser des élections en septembre, pour éviter de tendre encore un peu plus ses relations avec le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, a plaidé vendredi l’International Crisis Group (ICG).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’État régional du Tigré, dans le nord de l’Éthiopie, devrait suspendre son projet d’organiser des élections en septembre, pour éviter de tendre encore un peu plus ses relations avec le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, a plaidé vendredi l’International Crisis Group (ICG).