Alinéa: le tribunal valide l’offre de reprise partielle des actionnaires qui prévoit 992 licenciements

Par

Le tribunal de commerce de Marseille a validé lundi l’offre de reprise partielle du groupe Alinéa par ses actionnaires et d’un des magasins de l’enseigne d’ameublement par le groupe Gifi, une solution qui prévoit au total la suppression de 992 emplois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le tribunal de commerce de Marseille a validé lundi l’offre de reprise partielle du groupe Alinéa par ses actionnaires et d’un des magasins de l’enseigne d’ameublement par le groupe Gifi, une solution qui prévoit au total la suppression de 992 emplois.