Brexit: l’industrie auto européenne craint un désastre en cas de « no-deal »

Par

L’industrie automobile européenne a averti lundi qu’un échec des négociations sur un accord post-Brexit entre l’UE et le Royaume-Uni infligerait une chute des échanges commerciaux de 110 milliards d’euros sur cinq ans à une filière déjà frappée par la crise sanitaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’industrie automobile européenne a averti lundi qu’un échec des négociations sur un accord post-Brexit entre l’UE et le Royaume-Uni infligerait une chute des échanges commerciaux de 110 milliards d’euros sur cinq ans à une filière déjà frappée par la crise sanitaire.