Navalny: des laboratoires français et suédois confirment l’empoisonnement au Novitchok

Par

Des laboratoires français et suédois ont analysé des « échantillons prélevés » sur l’opposant russe Alexeï Navalny, hospitalisé à Berlin, et confirmé un empoisonnement par un agent neurotoxique de type Novitchok, a annoncé lundi le gouvernement allemand.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des laboratoires français et suédois ont analysé des « échantillons prélevés » sur l’opposant russe Alexeï Navalny, hospitalisé à Berlin, et confirmé un empoisonnement par un agent neurotoxique de type Novitchok, a annoncé lundi le gouvernement allemand.