Paris demande la suspension « définitive » du projet d’annexion de territoires palestiniens

Par

La France s’est félicitée lundi de l’accord de normalisation des relations entre Israël et Bahreïn mais a souligné qu’elle devait s’accompagner d’une suspension « définitive » du projet d’annexion de territoires palestiniens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France s’est félicitée lundi de l’accord de normalisation des relations entre Israël et Bahreïn mais a souligné qu’elle devait s’accompagner d’une suspension « définitive » du projet d’annexion de territoires palestiniens.