Session du Parlement européen annulée à Strasbourg: la France veut des compensations

Par

La France compte sur un retour rapide des sessions plénières du Parlement européen à Strasbourg et réclame des compensations sous forme d’événements européens supplémentaires dans la capitale alsacienne, a indiqué lundi le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes Clément Beaune.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France compte sur un retour rapide des sessions plénières du Parlement européen à Strasbourg et réclame des compensations sous forme d’événements européens supplémentaires dans la capitale alsacienne, a indiqué lundi le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes Clément Beaune.