Brève

« Pendez les Verts »: un tribunal allemand autorise une campagne d’affichage néonazie

« Pendez les Verts »: le tribunal administratif de Chemnitz a autorisé mardi une campagne d’affichage violemment anti-écologiste d’un groupe néonazi, à condition qu’elle soit menée à plus de 100 mètres des affiches des « Grünen ».

Agence France-Presse

14 septembre 2021 à 13h36

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

« Pendez les Verts »: le tribunal administratif de Chemnitz a autorisé mardi une campagne d’affichage violemment anti-écologiste d’un groupe néonazi, à condition qu’elle soit menée à plus de 100 mètres des affiches des « Grünen ».

La ville de Zwickau (Saxe, est du pays) avait interdit la campagne d’affichage du groupe néonazi « La IIIe voie », y voyant une incitation à la violence et au meurtre. « Pendez les Verts », clament en particulier ces affiches.

Mais le groupuscule a saisi le tribunal administratif de Chemnitz qui lui a partiellement donné raison au nom de la liberté d’expression dans le cadre de la campagne électorale avant le scrutin législatif du 26 septembre.

Le tribunal a toutefois assorti sa décision de l’obligation pour les néonazis de placarder leurs affiches à plus de 100 mètres de celles des écologistes, en troisième position dans les sondages derrière les sociaux-démocrates et chrétiens-démocrates.

Les deux parties ont encore le possibilité de faire appel de cette décision.

Les écologistes sont devenus une des cibles favorites de l’extrême droite allemande qui l’accuse en particulier de vouloir multiplier les interdits au nom de la protection du climat.

Une partie des nombreuses « fake news » qui ont visé durant la campagne la candidate écologiste Annelena Baerbock proviennent notamment de cette mouvance, très active dans l’est du pays.

Agence France-Presse


4 commentaires

Nos émissions

À l'air libre
par à l’air libre
À l'air libre
par à l’air libre
Grand entretien
par Justine Brabant
Ouvrez l’Élysée
par Usul et Ostpolitik

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne