Attentat déjoué contre l’opposition iranienne en 2018: procès à Anvers le 27 novembre

Par

Un diplomate iranien soupçonné d’être impliqué dans un projet d’attentat contre des opposants au régime de Téhéran, en 2018 en France, sera jugé avec trois coprévenus à partir du 27 novembre devant le tribunal d’Anvers en Belgique, a appris l’AFP mercredi de sources judiciaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un diplomate iranien soupçonné d’être impliqué dans un projet d’attentat contre des opposants au régime de Téhéran, en 2018 en France, sera jugé avec trois coprévenus à partir du 27 novembre devant le tribunal d’Anvers en Belgique, a appris l’AFP mercredi de sources judiciaires.