Erdogan dément la présence de combattants syriens pro-turcs au Nagorny Karabakh

Par

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rejeté mercredi les accusations selon lesquelles des combattants syriens soutenus par Ankara ont été envoyés au Nagorny Karabakh pour combattre aux côtés de l’Azerbaïdjan face aux troupes séparatistes arméniennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rejeté mercredi les accusations selon lesquelles des combattants syriens soutenus par Ankara ont été envoyés au Nagorny Karabakh pour combattre aux côtés de l’Azerbaïdjan face aux troupes séparatistes arméniennes.