Le chef du parti néonazi grec Aube dorée condamné à 13 ans de prison

Par

Le chef du parti néonazi Aube dorée Nikos Michaloliakos, négationniste et admirateur du national-socialisme, a été condamné mercredi à 13 années de prison ferme par la Cour pénale d’Athènes qui l’a reconnu coupable d’avoir dirigé une « organisation criminelle ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef du parti néonazi Aube dorée Nikos Michaloliakos, négationniste et admirateur du national-socialisme, a été condamné mercredi à 13 années de prison ferme par la Cour pénale d’Athènes qui l’a reconnu coupable d’avoir dirigé une « organisation criminelle ».