Orange lance une procédure judiciaire contre l’Etat irakien pour « expropriation »

Par

L’opérateur télécoms français Orange a lancé une procédure judiciaire contre l’Etat irakien pour « expropriation » en mars 2019 de son investissement dans l’opérateur Korek Telecom, estimé à plus de 400 millions de dollars, a-t-on appris mercredi, confirmant une information du Financial Times.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’opérateur télécoms français Orange a lancé une procédure judiciaire contre l’Etat irakien pour « expropriation » en mars 2019 de son investissement dans l’opérateur Korek Telecom, estimé à plus de 400 millions de dollars, a-t-on appris mercredi, confirmant une information du Financial Times.