Ouïghours: l’ambassade de Chine demande à un eurodéputé français d’« arrêter de semer des troubles »

Par

L’ambassade de Chine en France a suscité de vives réactions parmi les parlementaires européens mercredi en exhortant le député européen français Raphaël Glucksmann, à l’initiative d’une tribune défendant les Ouïghours en Chine, à « arrêter de semer des troubles ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ambassade de Chine en France a suscité de vives réactions parmi les parlementaires européens mercredi en exhortant le député européen français Raphaël Glucksmann, à l’initiative d’une tribune défendant les Ouïghours en Chine, à « arrêter de semer des troubles ».