Venezuela: le Groupe de Lima demande à la CPI d’examiner de « possibles crimes contre l’humanité »

Par

Le groupe de Lima, composé de pays qui ne reconnaissent pas le président vénézuélien Nicolas Maduro, a demandé mardi à la Cour pénale internationale (CPI) d’inclure dans son « examen préliminaire » du Venezuela les dénonciations par l’ONU de « possibles crimes contre l’humanité » qui auraient été commis par le « régime ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le groupe de Lima, composé de pays qui ne reconnaissent pas le président vénézuélien Nicolas Maduro, a demandé mardi à la Cour pénale internationale (CPI) d’inclure dans son « examen préliminaire » du Venezuela les dénonciations par l’ONU de « possibles crimes contre l’humanité » qui auraient été commis par le « régime ».