Migrants tués par un train en France: le groupe tentait d’échapper aux contrôles

Par

Les trois migrants morts fauchés par un train mardi dans le Sud-Ouest de la France, près de la frontière espagnole s’étaient réfugiés sur les voies pour échapper à d’éventuels contrôles, a-t-on appris auprès de la justice.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les trois migrants morts fauchés par un train mardi dans le Sud-Ouest de la France, près de la frontière espagnole s’étaient réfugiés sur les voies pour échapper à d’éventuels contrôles, a-t-on appris auprès de la justice.