Pêche : Paris prêt à rispotser contre Londres d’ici huit jours

Par

La France prendra des mesures de « réplique », voire de « rétorsion » d’ici huit jours si le Royaume-Uni n’accorde pas plus de licences aux pêcheurs français, a déclaré mercredi soir le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France prendra des mesures de « réplique », voire de « rétorsion » d’ici huit jours si le Royaume-Uni n’accorde pas plus de licences aux pêcheurs français, a déclaré mercredi soir le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes.