Triple A: Sarkozy s'exprimera «à la fin du mois»

Par

Le chef de l'État a annoncé qu'il s'adresserait aux Français «à la fin du mois» pour leur indiquer les réformes qu'il entend mettre en  uvre «rapidement» pour faire face à la crise après le sommet avec les partenaires sociaux prévu mercredi prochain.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

À cent jours de l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy, toujours pas officiellement candidat à sa succession, a annoncé dimanche 15 janvier qu'il s'adresserait aux Français «à la fin du mois» pour leur indiquer les réformes qu'il entend mettre en œuvre «rapidement» pour faire face à la crise après le sommet avec les partenaires sociaux prévu mercredi prochain.

«Je leur dirai les décisions importantes qu'il nous faut prendre sans perdre de temps», a-t-il indiqué dans un discours prononcé à Amboise en Indre-et-Loire, à l'occasion du centenaire de la naissance de Michel Debré, le père de la Constitution de la Ve République. «La crise peut être surmontée pourvu que nous ayons la volonté collective et la force de réformer notre pays», a ajouté le chef de l'État qui n'a fait aucune allusion à l'abaissement de la note de la dette de la France par l'agence Standard & Poor's, ayant jusqu'ici laissé son gouvernement réagir à cette décision annoncée vendredi soir.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale