Affaire Matzneff: Vanessa Springora « contente de la prise de conscience »

Par

Vanessa Springora s’est dite mercredi « très contente de la prise de conscience » provoquée par la publication de son livre accusateur sur sa relation sous emprise avec l’écrivain Gabriel Matzneff, désormais sous le coup d’une enquête pour viols sur mineur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vanessa Springora s’est dite mercredi « très contente de la prise de conscience » provoquée par la publication de son livre accusateur sur sa relation sous emprise avec l’écrivain Gabriel Matzneff, désormais sous le coup d’une enquête pour viols sur mineur.