« On aurait pu m’aider »: un ex-prêtre français évoque à son procès la responsabilité de l’Eglise

Par

L’ex-prêtre français Bernard Preynat, jugé en France pour de multiples agressions sexuelles sur de jeunes scouts il y a plus de 30 ans, a pointé mercredi la responsabilité de sa hiérarchie, qui, plusieurs fois alertée sur ses pulsions, n’a pas exigé qu’il se fasse soigner.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ex-prêtre français Bernard Preynat, jugé en France pour de multiples agressions sexuelles sur de jeunes scouts il y a plus de 30 ans, a pointé mercredi la responsabilité de sa hiérarchie, qui, plusieurs fois alertée sur ses pulsions, n’a pas exigé qu’il se fasse soigner.