Cambodge: un leader de l’opposition jugé pour « trahison »

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kem Sokha, figure de l’opposition cambodgienne accusé d’avoir voulu renverser le gouvernement, est jugé à partir de mercredi pour « trahison », un procès « motivé par des considérations politiques », selon la communauté internationale.