Libye: « trop tôt » pour parler d’échec du cessez-le-feu, estime Ankara

Par

La Turquie a estimé mercredi qu’il était « trop tôt » pour parler d’un échec du cessez-le-feu en Libye, en dépit du refus de l’un des belligérants de signer un accord formel lors de négociations à Moscou lundi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Turquie a estimé mercredi qu’il était « trop tôt » pour parler d’un échec du cessez-le-feu en Libye, en dépit du refus de l’un des belligérants de signer un accord formel lors de négociations à Moscou lundi.