Syrie : les camps de déplacés du nord-est sont des « cocotte minute » (Le Drian)

Par

Les camps de déplacés du nord-est de la Syrie sont dans une situation humanitaire « très préoccupante » et peuvent se transformer en « cocotte minute » avec la fermeture de l’accès à ces zones depuis l’Irak pour l’aide internationale, a souligné mardi le ministre français des Affaires étrangères.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les camps de déplacés du nord-est de la Syrie sont dans une situation humanitaire « très préoccupante » et peuvent se transformer en « cocotte minute » avec la fermeture de l’accès à ces zones depuis l’Irak pour l’aide internationale, a souligné mardi le ministre français des Affaires étrangères.