Des ONG réclament la fin de certaines exportations de viande chevaline dans l’UE

Par

Une dizaine d’ONG, dont Welfarm, demande à la Commission européenne de rayer l’Argentine, l’Australie, l’Uruguay et le Canada de la liste des pays autorisés à exporter de la viande chevaline vers l’Union Europénne pour cause de maltraitance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une dizaine d’ONG, dont Welfarm, demande à la Commission européenne de rayer l’Argentine, l’Australie, l’Uruguay et le Canada de la liste des pays autorisés à exporter de la viande chevaline vers l’Union Europénne pour cause de maltraitance.