En procès à Paris, Josu Ternera assure avoir coupé les ponts avec l’ETA en 2006

Par

Josu Ternera, dirigeant historique de l’ETA en procès à Paris pour « association de malfaiteurs terroriste », a assuré mardi avoir quitté l’organisation séparatiste basque en 2006 et n’avoir plus de contact avec elle depuis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Josu Ternera, dirigeant historique de l’ETA en procès à Paris pour « association de malfaiteurs terroriste », a assuré mardi avoir quitté l’organisation séparatiste basque en 2006 et n’avoir plus de contact avec elle depuis.