Présidentielle en Côte d’Ivoire: cinq morts dans les violences (gouvernement)

Par

Cinq personnes sont mortes et plus 100 blessées en Côte d’Ivoire, après trois jours de violences liées à l’annonce de la candidature controversée à un troisième mandat du président Alassane Ouattara, a annoncé vendredi soir le gouvernement, appelant à « la retenue ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cinq personnes sont mortes et plus 100 blessées en Côte d’Ivoire, après trois jours de violences liées à l’annonce de la candidature controversée à un troisième mandat du président Alassane Ouattara, a annoncé vendredi soir le gouvernement, appelant à « la retenue ».