Tensions en Méditerranée: Erdogan ne reculera devant aucune « sanction »

Par

Les « sanctions et les menaces » ne dissuaderont pas la Turquie de mener des recherches énergétiques dans une zone de la Méditerranée orientale disputée entre Ankara et Athènes, a prévenu samedi le président Recep Tayyip Erdogan.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les « sanctions et les menaces » ne dissuaderont pas la Turquie de mener des recherches énergétiques dans une zone de la Méditerranée orientale disputée entre Ankara et Athènes, a prévenu samedi le président Recep Tayyip Erdogan.